Trop d’enfants continuent à mourir dans les fermes canadiennes

Winnipeg, le 24 janvier 2013 : Selon le rapport le plus récent de Surveillance des blessures dans le secteur agricole au Canada (SBAC), en moyenne 13 enfants meurent chaque année au Canada à la suite d’un accident en milieu agricole. Bien qu’il paraisse que le nombre de décès d’enfants dans les fermes diminue légèrement, ce chiffre est encore trop élevé.

Le rapport indique que presque 250 enfants de moins de 15 ans ont été victimes d’un accident mortel en milieu agricole entre 1990 et 2008. Le nombre de décès d’enfants entre 2000 et 2008 était réduit à une moyenne 10 par an, une baisse du nombre de 16 par an en moyenne au cours des 10 années précédentes. Bien que cette baisse soit encourageante, le taux de mortalité réel d’enfants ajusté en fonction de la population n’a baissé que d’une moyenne de 0,4 pour cent par an.

La co-présidente de SBAC, Pamela Fuselli de Parachute Canada, a déclaré, « Les enfants dans les fermes et ranchs sont très vulnérables aux blessures. Il importe que les parents fassent un effort concerté pour maintenir leurs enfants à l’écart des dangers jusqu’à ce qu’ils puissent participer aux activités agricoles en toute sécurité. »

Mme Fuselli a indiqué que les parents doivent assumer la responsabilité d’assurer que toutes les tâches assignées aux enfants soient appropriées pour leur âge et leurs capacités. Elle a insisté, « Ne prenez jamais un enfant de quelque âge que ce soit comme passager d’un tracteur ou toute autre machine agricole. »

Bien que 71 pour cent des décès d’enfants en milieu agricole soient liés au travail, dans presque huit sur 10 des cas, la victime n’effectuait pas elle-même les tâches agricoles, mais a été tué par quelqu’un (d’habitude un adulte) qui effectuait une tâche agricole. Cela comprend des incidents comme un enfant passager qui tombe d’un tracteur, ou un conducteur de moissonneuse-batteuse qui recule et frappe un enfant spectateur. Dans environ 20 pour cent des décès liés au travail, l’enfant victime travaillait.

Quatre-vingt-un pour cent des enfants décédés dans les fermes étaient garçons. Soixante-treize pour cent étaient l’enfant d’un propriétaire ou exploitant agricole. Encore 10 pour étaient des enfants visiteurs et neuf pour cent avaient un lien de parenté avec le propriétaire ou exploitant de la ferme.

Presque quatre sur 10 enfants âgés de 14 ans ou moins sont décédés après avoir été heurtés ou écrasés par une machine (tracteur, véhicule hors route, automobile ou charrette ou remorque), et les causes qui suivent sont les noyades (16 pour cent), les renversements de machine (12 pour cent), les incidents liés aux animaux (six pour cent), le fait d’être coincé dans ou sous un objet (cinq pour cent) et le fait d’être heurté par un objet non lié à la machinerie (quatre pour cent.)

Au moins 45 pour cent des décès d’enfants dans les fermes sont survenus près de la maison de ferme (dans la cour de ferme, l’allée, l’étable et les remises). « Il est particulièrement crucial que les adultes gardent les enfants d’âge préscolaire à l’écart du travail agricole en tout temps, » a indiqué Pam Fuselli. « Un adulte qui effectue des tâches agricoles ne peut pas surveiller un enfant d’âge préscolaire de manière adéquate à son lieu de travail. »

Pour consulter le rapport intégral Accidents mortels liés au milieu agricole au Canada de 1990 à 2008 ou un document de synthèse, visitez le site Web de SBAC : www.cair-sbac.ca.

Le programme Surveillance des blessures dans le secteur agricole au Canada (SBAC) a été établi en 1995 (anciennement le Programme canadien de surveillance des blessures en milieu agricole) dans le but de fournir une des seules sources à l’échelle nationale de données sur les blessures en milieu agricole au Canada. Le financement de SBAC provient de l’Association canadienne de sécurité agricole (ACSA) dans le cadre de Cultivons l’avenir, une initiative fédérale, provinciale et territoriale.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, communiquer avec :

Michelle French Lancaster
Agente des communications
CASA/ACSA
(T): 1-877-452-2272
mfrenchlancaster@casa-acsa.ca